“Qu’est ce que je pourrais faire de ma vie ?” Tout le monde s’est posée cette question au moins une fois. Mais ce n’est pas la seule question à se poser. LA question qu’on ne pose pas quand on souhaite trouver sa mission de vie, c’est : “Quel est mon sandwich à la merde préféré ?”

J’écoutais un podcast d’Elizabeth Gilbert (une auteure que j’adore) il y a quelques semaines et cette phrase m’a scotchée.

“Quel est votre sandwich à la merde préféré ?” C’est une très bonne question quand on se demande ce que l’on veut faire de sa vie.

« Mission de vie », ça sonne peut-être too musch pour vous mais on a tous un rôle à jouer sur cette planète. Quand on en vient à se poser la grande question, on se demande souvent : “Qu’est ce qui me passionne ?” Et c’est un très bon début.

Vous pouvez également vous mettre à gribouiller et à croiser plusieurs autres questions dans un schéma comme avec cette méthode japonaise à propos de laquelle j’avais écrit il y a pile un an.

Mais il manquera toujours LA question.

“Quel est mon sandwich à la merde préféré ?”

C’est ce qu’expliquait Elizabeth dans son podcast, en référence à ce que disait Mark Manson (pas le criminal fou furieux, je vous rassure, juste l’auteur best seller du New York Time): même en choisissant de se lancer dans sa passion, peu importe à quel point votre métier sera excitant, il y aura toujours une part de sandwich à la merde qui vient avec. Ça peut paraître pessimiste de penser comme ça mais ça ne l’est pas du tout, c’est simplement réaliste. Et même si cela peut déplaire, j’aime mettre le doigt là où ça va chatouiller et déranger.

Tous les jobs craignent, de temps en temps.

Je m’explique. Si vous adorez les animaux et que vous devenez vétérinaire, vous ne serez pas toujours capable de les sauver, c’est un fait (vraiment malheureux) mais c’est réaliste. Ou si vous êtes avocate, parfois vous ferez un nombre d’heures complétement délirant et serez épuisée. Vous êtes coach sportif ? Après des heures de coaching et d’entraînement personnel le corps pourra avoir du mal à suivre. Et cela fonctionne comme cela pour tout.

Mais si vous aimez suffisamment ce que vous faites, peu importe ce que c’est, alors vous ne vous préoccuperez pas vraiment de la part de sandwich à la merde qui vient avec. Vous le choisirez même avec une olive !

Posez-vous cette question : Quelle contrainte seriez-vous capable de supporter au quotidien tout au long de votre vie ?

Seriez-vous capable de reprendre des études et de ne dormir que 4h par jours en gérant un job à temps plein en parallèle ? (Je l’ai fait !) Supporteriez-vous d’essuyer les refus de dizaine de maisons d’Édition ? (Elizabeth Gilbert l’a fait !) Vous sentiriez-vous d’attaque à travailler plus de 14h par jour ? (Tout ceux qui se lancent l’ont fait.)

Mon expérience

Si vous avez lu mes précédents articles à propos de ma reconversion professionnelle, vous savez que je me questionne depuis petite à propos de la case dans laquelle je pourrais bien rentrer. J’ai eu des indices au fil de mes experiences puis j’ai finalement trouvé ma réponse il y a 3 ans. Résultat ? Je ne rentre dans aucune case ! Je préfère me créer moi-même et cela inclut de sacrés sacrifices. Mais j’en suis tellement HEUREUSE !

Sortir de ma zone de confort est la meilleure expérience de ma vie

zone-confort-mission-de-vie-fit-your-dreams
Je sais, j’en parle souvent mais c’est vraiment mon leitmotiv. Je ne me suis jamais sentie aussi VIVANTE que depuis le jour où je suis sortie de ma zone de confort.

J’ai toujours réussi dans le milieu professionnel car j’ai vraiment à coeur de faire les choses bien. Très conscientieuse et responsable, je suis rapidement passée d’assistante à chef de communication avec le salaire qui allait avec. J’avais une vie plutôt confortable mais ça ne me suffisait pas. Je n’étais pas sur la voie qui m’était destinée et je le savais très bien. Ça a été une période plutôt noire car les choses n’étaient pas aussi claires qu’elles le sont aujourd’hui. Je savais simplement que je n’étais pas en accord avec moi même et c’est tout. J’avais envie d’écrire. Encore et comme toujours. Cette envie, ce besoin qui est né avec moi et qui ne m’a jamais quitté.

Alors j’ai crée FitYourDreams.com par simple passion.

J’ai réfléchi durant des jours et des jours au nom que je souhaitais donner à mon blog. Ça avait une importance capitale pour moi. Il fallait que je sente au fond de moi l’étincelle en le trouvant. J’ai essayé des tas de combinaisons et j’ai trouvé : Fit Your Dreams. Parce que j’avais envie de parler de fitness mais pas seulement. Je voulais transmettre un message fort. Soyons à la hauteur de nos rêves.

Parce que rêver c’est bien mais vivre ses rêves c’est tellement mieux.

Twittez cette phrase, si vous partagez cette vision de la vie !

Il y a quelques décennies, la vie se cantonner à survivre. Gagner sa vie pour avoir de quoi subvenir à ses besoins et puis ça n’allait pas plus loin. Mais aujourd’hui, on est de plus en plus nombreux sur cette planète et on a tendance à se perdre. La télé, les émissions et les informations diffusées n’arrangent pas les choses… on a peur de la précarité, de perdre son boulot, de ne pas pouvoir payer son crédit, de ne pas pouvoir rendre nos enfants heureux. Finalement, on reste plutôt dans le schéma que l’on vivait avant la guerre. Mais ne désirez-vous pas plus ? Pour vous et pour vos enfants ? Je n’ai pas encore d’enfants mais je désire un monde meilleur pour mes neveux et nièces.

Je veux un monde qui ait du sens et où la bienveillance prime.

Où le sport n’est pas un moyen de montrer son cul sur Instagram mais pour se sentir bien dans sa peau et accomplir de belles choses tout au long de sa vie. Vieillir bien et sans douleurs. Être au top de sa forme même à 80 ans. Nous devons protéger et prendre soin de notre corps. C’est avec lui que nous allons vivre toute notre vie. Pourquoi le dénigrer et le maltraiter tout au long de notre vie ?! Je veux un monde où manger n’est pas une manière de se consoler et de remplir un creux en nous mais plutôt une manière de célébrer la vie et les innombrables aliments sains et délicieux que la terre nous apporte. Je veux un monde ou vivre ses rêves n’est pas impossible.

Quel est mon sandwich à la merde ?

Au début de ma carrière dans la communication, je ne me sentais pas heureuse et utile à ce monde. C’était ça qui clochait. Je me sentais limitée et rêvais de devenir coach sportif pour vous aider et de voyager alors je l’ai fait. Je n’ai pas réfléchi longtemps avant de me lancer dans mes études de Personal trainer et aujourd’hui je suis fière d’avoir des diplômes (international et français) dans ce domaine.

Ma part de sandwich à la merde ?

Ne dormir que 4h par jour, cumuler un temps plein avec mes études, des déplacements en avion toutes les semaines, des révisions pendant des heures et très peu de temps pour autre chose que : manger, étudier, travailler, me déplacer.

Et le voyage ? Je m’y suis prise deux ans à l’avance mais je l’ai fait et aujourd’hui je suis en Australie en train de plonger au cœur de moi-même et de mon couple.

Ma part de sandwich à la merde ?

M’être privée pendant 2 ans en n’achetant absolument rien ni pour moi, ni pour mon chéri et en passant surement pour une radine. En plus, je lançais mon entreprise donc très peu de revenus.

Avoir travaillé 6 jours sur 7 en ferme. Cela m’a fait tout drôle. On se sent tel un larbin pendant 4 mois.

Mais qu’est ce que c’était bon d’avoir eu le temps de penser. Et puis, cela me mène exactement à ce moment présent. Heureuse et libre de vivre la vie qui me chante. C’est ce que je vous souhaite. Et ne me dites pas que pour vous ce n’est pas pareil. C’est pareil pour tout le monde.

Alors finalement mon sandwich à la merde n’est pas si merdique que ça. Ça fait juste partie des épreuves que l’on doit traversé.

Imaginez un monde où chacun se sent a sa place.

Où chacun aime le métier qu’il fait et transmet sa passion à d’autres en ayant trouver sa mission de vie ? Ne serait-ce pas merveilleux ? Libre et non asservis par la télévision. Actifs, en forme et remplis de Bonheur. Fit Your Dreams c’est tout ça. Alors si vous voulez transmettre le même message à d’autres, partagez cet article sur vos réseaux sociaux (ça changera des petits chats trop mignons et des discours politiques à deux francs) et créons une communauté soudée ! Je sais je ne montre pas mon cul, mon ventre et mes boobs mais ce n’est pas ça qui est vraiment important. On s’en fout de tout ça ! Ce que vous voulez par dessus tout c’est quoi ? ÊTRE HEUREUX !

Plus les jours passent plus je me rends compte que je ne souhaite qu’une chose. Transmettre. Mon cœur est rempli à ras bord. J’aimerais tellement que vous puissiez voir tout ce qu’il se passe à l’intérieur de moi. Je grandis et l’amour en moi grandit aussi. Mon road trip en Australie m’a transformé. M’a fait ouvrir les yeux plus grand sur des évidences.

Ça fait du bien mais une part de souffrance s’invite également quand on y voit plus clair. Bien sûr que j’ai un parcours dont je peux être fière. Mais ce n’est pas assez. En me lançant dans le fitness, je ne pensais pas que d’une certaine manière cela me limiterait. Je suis lassée de voir toujours les mêmes choses.

Le fitness pour la forme et non pas pour le fond.

fitness-bonheur-fit-your-dreams
Je suis sidérée de voir que beaucoup se perdent dans la quête d’un physique parfait en sacrifiant leur Bonheur et leur santé. Pourquoi ? Quel sens donner à sa vie quand on n’est pas heureux et qu’on n’est pas soi-même.

C’est pour cette raison que je me lance dans de nouvelles études. En 2018, je me suis lancée dans des études pour devenir coach de vie car un corps en bonne santé va de paire avec un esprit sain et épanoui. Je continue à avancer sur ma voie, plus alignée que jamais avec moi-même. Authentique et tellement bien dans mes baskets !

Je vous invite à grandir avec moi. Ouvrez votre cœur. Reconnectez-vous à vous même. Et trouvez votre mission de vie.

Si actuellement tu es perdue et que tu rêves de changer de vie, le fait que tu sois en train de lire cet article n’est absolument pas un hasard. Je serais heureuse de t’aider à devenir confiante, indépendante et libérée de tes craintes. Je suis passée par toute la palette de sentiments que tu vis en ce moment comme tu as pu lire. Et j’ai déjà guidé beaucoup de clientes en reconversion professionnelle ou en phase de transition importante : c’est toujours une aventure magique. Et à chaque fois, tout commence par 3 choses simples : se lancer dans le coaching (oui, tu mérites cet investissement), ralentir et se reconnecter à soi-même. Je serais là à chaque étape pour te guider vers l’atteinte de tes objectifs (et bien souvent ça dépasse tout ce que tu peux imaginer.)

COACHING HOLISTIQUE*

pour créer la vie de tes rêves !

* Cette approche permet de considérer l’être dans sa globalité : le corps et l’esprit. Indissociables et complémentaires.