Avant de parler de burn out, j’ai une devinette pour toi. Quel est le point commun entre prendre l’avion et la formation des premiers secours ?

Je voulais partager ça avec toi parce que j’ai pris l’avion des dizaines de fois et j’ai suivi la formation des premiers secours en France et en Australie. Et même si ces deux “activités” ne semblent pas avoir de points en commun, il y en a pourtant un.

Je ne sais pas si tu y as déjà pensé mais en cas de grand danger, quelle est la toute première consigne de sécurité à laquelle penser ?

PRENDRE SOIN DE SOI EN PREMIER.

C’est à dire que si la vie de quelqu’un est en danger, ton premier réflexe doit être d’être apte à soigner cette personne. Tu auras donc besoin d’être toi-même en pleine santé. Te protéger est donc primordial.

Dit comme ça, ça peut te sembler assez logique mais est-ce que tu l’appliques vraiment au quotidien ?

C’est vrai ça, pourquoi cette règle s’appliquerait uniquement en cas de danger ? A-t-on vraiment besoin de faire face à une crise existentielle ? Pourquoi attendre d’être effondrée en larmes dans la salle de bain parce que tu n’arrives plus à gérer tes pensées ? Pourquoi attendre d’avoir les deux pieds en plein burn out, incapable d’avancer car tu n’as plus aucune motivation ? Pourquoi attendre d’avoir des problèmes de santé pour penser à soi ?

Prendre soin de toi n’est pas une décision égoïste. Bien au contraire. “You can’t pour from an empty cup, so… fill you cup first.” 

Imaginons que l’on a toutes une tasse qui nous est propre. Une tasse que l’on remplit d’énergie, d’inspiration et d’amour. Sans cette tasse, la vie ne serait pas possible. Notre mission ? La remplir au quotidien pour qu’elle soit toujours pleine. Afin de rester pleine d’énergie, inspirée et aimante envers soi-même et les autres.

Si ta tasse est vide, tu dépéris et tu ne peux rien déverser sur les autres : ni énergie, ni inspiration, ni amour.

J’utilise cette métaphore pour te faire comprendre que si tu ne prends pas le temps de te reposer, d’être inspirée ou de t’aimer, tu seras incapable de le faire pour les autres ou alors tu seras toi-même en danger au bout d’un moment. 

Alors non, tu ne mourras pas à proprement parler mais tu vas dépérir lentement et sûrement. On appelle ça le burn-out

Burn out
ANGLICISME – nom masculin invariable : Syndrome responsable d’un mal-être général. Littéralement, «burn-out» se traduit par «se consumer», comme une bougie qui brûle petit à petit jusqu’à s’éteindre.

Et ça peut prendre bien des formes : burn out professionnel ou familial, les femmes y font de plus en plus face car elles culpabilisent à l’idée de prendre soin d’elles. Elles culpabilisent de ralentir pour se ressourcer.

Est-ce que tu as tendance à culpabiliser toi aussi ?

Pour tout te dire, moi je n’ai pas vraiment eu le temps de culpabiliser parce que je ne prenais même pas ce temps pour moi. J’étais toujours dans l’action. Faire, accomplir, réussir, avancer : je n’avais que ça en tête jusqu’au jour où je n’ai même plus réussi à penser correctement. BURN OUT. Je voulais tellement prouver que je pouvais faire toujours plus et j’étais tellement excitée par mes nouvelles aventures d’entrepreneure.

Ça, c’était avant de partir en Australie. C’était aussi avant de me retrouver face à la maladie parce que mon système immunitaire était lessivé (j’en parlerai plus en details dans un autre article). C’était avant de comprendre que prendre soin de moi était ma seule alternative et qu’il allait falloir m’y mettre de suite.

Si je suis devenue Coach de vie c’est en parti grâce à cette remise en question plutôt brutale. Je voulais absolument transmettre l’alerte. Et si, en ce moment même, tu lis ces mots c’est que tu en as besoin.

En continuant à ne pas prendre soin de toi, tu vas droit dans le mur.

Tu penses être forte, on dit peut-être même de toi que tu es une warrior ? Ce n’est pas ça le problème. Je pensais la même chose et j’ai tenu des années à un rythme effréné jusqu’à ce que je craque du jour au lendemain sans crier gare. Tu ES forte, je le suis aussi. Mais, on est surtout HUMAINES. Et ça, on a tendance à l’oublier et à plutôt se comporter comme des machines.

Comment faire pour ralentir et prendre soin de soi ?

La première étape, faire le point : où en es-tu ? Ta tasse est-elle complètement vide ? As-tu eu ta prise de conscience à temps ?

Sur une échelle de 1 à 10 :

– comment est ton niveau d’énergie ?

– te sens-tu inspirée ?

– te sens-tu remplie d’amour pour toi-même ?

Deuxième étape, je te propose un exercice super simple qui te permettra d’y voir plus clair car tu vas pouvoir faire du tri. 

Sais-tu qu’environ la moitié de nos actes se répète chaque jour ? Ce sont donc nos habitudes qui déterminent une grande part de ce que nous sommes. On pourrait même créer un dicton

« Dis-moi quelles sont tes habitudes, je te dirai qui tu es. »

Ça fait réfléchir, n’est ce pas ?

L’exercice que je te propose :

  • Liste toutes tes habitudes, sans exception. Pour ne pas en oublier une seule. Imagine une journée « type » du réveil au coucher. Les bonnes et les moins bonnes sont toutes à mettre sur papier. Tâches, activités et même tes pensées !
  • Liste celles que tu peux déléguer car oui, tu peux te faire aider et non ce n’est pas un signe de faiblesse mais d’intelligence et d’esprit d’équipe.
  • Surligne ensuite celles que tu ne veux plus dans ta vie et note-les sur un support que tu utilises au quotidien pour ne pas perdre de vue ton objectif : les éliminer de ta vie. Pour commencer, concentre-toi sur trois points majeurs.

Si tu commences à angoisser car tu te rends compte que tes habitudes ne te conviennent pas du tout, respire un bon coup. Tu es en train d’y remédier. 

Cet exercice te permettra de prendre du recul sur ta vie.

C’est extrêmement important de commencer par cela car ça va te permettre d’épurer ta vie et de créer du temps. Sache qu’il faudra y revenir régulièrement. Pour changer des habitudes, il s’agit d’en prendre conscience et de vérifier régulièrement que ce que l’on fait fonctionne.

Et ce temps que tu vas créer, il sera là rien que pour toi et pas pour autre chose. Toi, toi et rien que toi ! 

Maintenant, à toi de réfléchir à ce que tu ne fais plus depuis des mois voire peut-être même des années. Tu n’as plus qu’à remplir ta tasse d’énergie, d’inspiration et d’amour…

Partage en commentaire ta prise de conscience et les 3 tâches/activités/pensées que tu souhaites éliminer de ta vie pour créer de l’espace afin de prendre soin de toi ! J’ai hâte de te lire ma belle Audacieuse <3